Monde Libre : Sauvons le Liban, Sauvons sa démocratie

Le Parti des Forces Libanaises – France

L’article premier de la charte des Nations Unies stipule le maintien de la paix et la sécurité internationale, le développement des relations fondées sur le respect entre les nations et la coopération internationale pour résoudre les problèmes économiques, sociaux et humanitaires.
Le Liban lance un appel de secours à la communauté internationale pour l’aider à sortir du gouffre dans lequel la classe dirigeante actuelle au Liban et les agissements incontrôlés du Hezbollah l’ont précipité ; sans gouvernement, le Liban se trouve dans une impasse.
L’explosion du port de Beyrouth le 4 août dernier a provoqué des pertes humaines et matérielles sans précédent… Beyrouth, dévastée et meurtrie, attend toujours la vérité.
Devant ce constat, le Patriarche Raï a lancé le 5 juillet 2020 un appel de secours à l’Organisation des Nations Unies lui demandant de « travailler sur la restauration de l’indépendance et l’unité du Liban, à la mise en œuvre des résolutions internationales et déclarer la neutralité du Liban ». Le 7 février dernier, il est monté au créneau en plaidant en faveur d’une conférence internationale sous l’égide des Nations Unies.
Le Parti des Forces Libanaises soutient pleinement l’appel et l’initiative du Patriarche Raï, le Parti FL considère que la neutralité du Liban et l’aide de la communauté internationale constituent un rempart face aux ingérences régionales et à la mainmise du Hezbollah sur les institutions de l’Etat libanais. L’existence du Liban, pluriculturel et modèle de coexistence pacifique, est menacée ; le Hezbollah confisque la souveraineté du pays au service du régime iranien.
Le peuple libanais souffre d’une crise économique sans précédent qui détruit ses systèmes éducatif, bancaire et médical et, dévalue sa monnaie dangereusement.
Le peuple libanais s’est révolté le 17 octobre 2019 pour demander des réformes substantielles à l’instar des engagements pris à la conférence CEDRE de Paris le 6 avril 2018 et, ne cesse de réclamer le départ de la classe politique corrompue dont il est l’otage. Cette classe, qui se préoccupe de sa survie et de ses intérêts, laisse le peuple mourir ou émigrer.
Le Parti des Forces Libanaises, souverain et défenseur historique des valeurs humaines et de libertés, fidèle à ses convictions dans sa lutte contre la corruption et l’ingérence politique, était et restera à l’écoute du peuple libanais.
Le Parti FL a demandé cette semaine au secrétaire général des nations unies la création d’une commission internationale d’établissement des faits pour contrer l’immobilisme dans l’enquête judiciaire sur l’explosion du port de Beyrouth et, compte sur l’appui des pays amis membres du conseil de sécurité de l’ONU ; à ce sujet, nous saluons les efforts de la France qui s’est montrée toujours attachée aux liens historiques qui relient nos deux peuples.
Le Parti FL est profondément convaincu que des élections parlementaires anticipées permettront au peuple de former une nouvelle majorité, reflétant ses attentes, qui sera missionnée pour mener les réformes, protéger la démocratie du pays du Cèdre et préserver le « Liban message » ; un Liban qui saura être un Etat juste et protecteur pour tous ses citoyens, une « République Forte »​

المصدر:
فريق موقع القوات اللبنانية

خبر عاجل